9 sept. 2017

Exposition PHOTO GRAPHIQUE par Mario Mayes 


 PHOTO GRAPHIQUE par Mario Mayes du 12 au 30 SEPTEMBRE

/ Vernissage vend. 15 sept. en 5 à 7

Photographe natif du Honduras, Mario Mayes poursuit des études scientifiques aux États-Unis puis au Canada et décide en 2010 de se consacrer à plein temps à la photographie.

Mario Mayes explore la photographie du corps par le biais de ce qu’il nomme les paysages corporels. Ces paysages sont exposés sous des prises de vue inusitées avec des techniques novatrices et par le détournement d’objets usuels qui subliment les corps.

L'exposition « Photo Graphique » vous transportera sur le chemin de la beauté du corps sous une signature graphique, élégante et abstraite.



BIOGRAPHIE


Initié dès ma jeunesse aux arts, entre autres par de nombreuses lectures, la sculpture et l’architecture m’ont particulièrement attiré, les structures et les méthodologies quant à elles m’ont séduit.
Je suis natif de Ceiba, au Honduras, ville portuaire aux paysages riches en végétation et aux décors naturels sauvages. J’ai quitté mon pays d’origine pour poursuivre des études aux États-Unis et au Canada et j’ai obtenu un doctorat en sciences animales. Durant ces études, j’habillais mon journal d’études avec des photos plus que par des textes.  En 2010, je décide de me consacrer à la photographie poursuivant cette voie plus naturelle, et ma route commence par la photographie numérique. À partir de ce moment, je parcours pendant nombreuses heures des documents techniques et artistiques. Cette approche autodidacte me permet de développer mon style et de m'exprimer par des créations originales, de matérialiser mes idées insolites.
Perfectionniste, rigoureux et soigné, mon intérêt se développe vers la photo en studio, endroit où j’explore les paysages corporels : formes, lumière et couleurs m’inspirent. Ces paysages sont exposés sous des prises de vue inusitées avec des techniques novatrices et par le détournement d’objets usuels qui subliment les corps.  Cette première exposition est une introduction vers mon univers.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire